Légendes Éternelles
Bonjour petit chat et bienvenue sur Légendes Éternelles!

Nous sommes un forum de membres partageant la même passion pour "La Guerre des Clans", le livre d'Erin Hunter. Ici le contexte est légèrement différent: nous sommes trois clans et chacun apprend à maîtriser différentes forces de la natures. Le clan Céleste commande au vent et à la glace, celui d'Onyx au feu et aux éclairs, enfin, le Clan d'Isis maîtrise les forces de l'eau et de la Terre. Depuis des lunes, nous vivions en harmonie chacun sur nos terres respectives. Mais une tribu, la Horde Sombre menace l'équilibre de la forêt...

Si tu souhaites en savoir plus chemine sur le forum et n'hésite pas à passer nous saluer, nous t'accueillerons chaleureusement ♥️

Bonne journée!



Partagez | 
 

 << L'appel des étoiles n'est pas signe de pouvoir; seulement celui de la loyauté >> TERMINÉ

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: << L'appel des étoiles n'est pas signe de pouvoir; seulement celui de la loyauté >> TERMINÉ   Mer 9 Juil - 14:35





L'appel des Etoiles n'est pas un signe de pouvoir

Seulement celui de la loyauté




Les chants de la nature étaient les berceuses pour les chats de clans. Le félins Célestes en particulier vivait dans une boîte à mélodie. Chaque nouvelle Aube, c'était la même chose : les cigales agitaient leurs belles ailes virant du vert pomme au dorée d'Automne, les merles paillaient joyeusement et les rossignols ajoutaient leurs notes pures montantes. Tout cela suffisait pour réveiller les guerriers. Liberté de la Destinée n'en faisait pas d'exceptions. Pour elle, il n'existait pas de plus beau réveil que la beauté naturelle les entourant. Le lieutenant n'était en ce moment pas très détendue, en effet, la guerrière était prise de fatigue. Ces derniers jours, son travail lui avait honteusement volé tout son temps libre. Désormais, la majeur partit du temps, elle devait organiser les patrouilles, aider de nouveaux mentors à former des apprentis... Ses journées n'étaient donc pas de tout repos. Aujourd'hui, en dépit de ses responsabilités, la jeune féline avait décidé de se reposer. Elle en avait bien besoin. Elle tenterait de s'éloigner de tout ce cortège monotone qu'incluait la vie de clan. Elle était loyale après tout, elle voulait juste prendre du repos qu'elle estimait bien mérité. 


J'aime mon clan, mais pour le servir il ne faudrait pas que je meurt sous un travail acharnée, non ? Était la question qu'elle se répétait en boucle sur son long trajet, dont le but unique était de trouver un lieu paisible où elle pourrait se plonger dans ses pensées et s'aventurer dans des contrées inconnues parmi les méandres de ses rêves. Bien vite, elle franchit la frontière qui laséparait aux terres neutres, les terres de la liberté. Son nom lui avait donné car elle avait toujours été considéré comme une chatte libre ; à raison. En effet, elle était la plus loyale des chats de son clan, la plus rapide ou même la plus agile des félins sans aucun doute, son cœur n'en était pas moins : derrière ce voile de discipline se cachait un esprit plein de volontés. Ses actes n'obéissaient qu'à elle, et le lieutenant détestait se soumettre ou encore pire : être dépendante d'un autre félin, quel qu'il soit.

Bien que son caractère soit ainsi, elle obéissait aux ordres. Enfin, elle continua de trottiner encore là où son esprit indomptable la guidait. Elle tomba bientôt sur une belle clairière, s'étendant lointainement. L'herbe semblait douce et accueillante, si bien que Liberté de la Destinée s'y allongea à son aise, avant de jeter un dernier regard aux arbres derrière elle, qui perdaient leur belle teinte mordorée qu'ils avaient adopté à l'Aube, et qui se noircissait au rythme du soleil pour devenir un brun dur. Les étoiles qui avaient éclairé la nuit sans lune du soir précédent devenaient translucide, tant et si bien qu'elles finrient par disparaître complètement.Elle murmura, envahi par un tissu de solitude :

Tu es là-haut, parmi toutes les étoiles, entre les murmures du passé et les lumières de l'avenir ?

Soudain, comme pour répondre à ses paroles, Une étoile, sans doute la dernière visible, s'illumina, avant de s'éteindre complètement, comme ses sœurs. Parler à Fureur du Rapace la soulageait, même si il n'était plus là pour lui donner de véritables réponses. Sans s'en rendre compte, elle s'assoupie sous les doux rayons de l'astre lumineux. Elle rêva qu'elle chassait avec son frère. Raviver tous ces souvenirs lui dessinait les traits de la joie en son âme. Liberté' avait l'impression de se libérer. En entendant une brindille sèche craquer, elle se releva en sursaut, se promettant d'avoir honte de s'être fait surprendre en plein sommeil. Elle se releva gracieusement, comme elle le faisait toujours, avant de se retourner pour observer le félin qui 'lavait dérangé, probablement involontairement, avant de se rendre compte qu'il ne s'agissait que de Brise d'Automne, la jeune lieutenante du clan de l'Onyx. Ravalant sa salive pour humidifier sa gorge sèche, elle s'exclama d'un ton limpide: 
Je ne pensais pas te trouver là, Brise d'Automne ! C'est un endroit qui se liste parmi mes lieux favoris lorsque je souhaite piquer un somme. 


PV BRISE D'AUTOMNE
Codage by Falco'

Revenir en haut Aller en bas
Étoile d'Automne
Admin' et force vénérée~ ♥
avatar

Messages : 792
Date d'inscription : 01/09/2012
Age : 19
Localisation : C'est un secret (;

Dossier du Chat
PUF: Bri / Fleurette
Rang: Lieutenant
Âge: 0

MessageSujet: Re: << L'appel des étoiles n'est pas signe de pouvoir; seulement celui de la loyauté >> TERMINÉ   Mer 9 Juil - 20:05

Dans le camp du Clan d'Onyx, le matin était toujours apprécié. Enfin, cela dépendait des chats. Malgré le Soleil levant et la beauté du ciel lors de son Levé, certains préféraient rester dans l'ombre, dans le noir, à l'abri les problèmes de la vie à affronter lorsque la lumière serait arrivée.
C'est littéralement comme cela que Brise d'Automne se sentait, ce matin-là.
Sans espoir pour le futur, sans vouloir connaître ce que la journée apporterait de bon... ou encore de mal. Dans sa tête, il n'y avait que du noir infini, comme un trou noir, où les pensées positives se faisaient engloutir, écraser, et finalement, ne devenaient que des frêles poissons dans un océan de requins.
Rien ne semblait fonctionner pour la femelle au pelage d'automne. Non, la vie semblait bien triste, sans lumière pour illuminer le chemin.
À quoi bon vivre si, tout ce que la vie fait, c'est de changer le cours des choses, et décider que d'autres sont supérieurs à toi? Si personne n'est là pour te soutenir? Si, au fond, tu es destiné à vivre dans la souffrance éternelle?

Mais pourquoi moi?

Oui, Brise d'Automne était encore déchirée par le fait que ce n'était pas elle, la nouvelle meneuse. Qu'Étoile du Serpent avait choisi de la remplacer par une chatte plus jeune, Parfum Mentholé, ou, maintenant, Étoile Mentholée. Que, même si la femelle au pelage noir avait choisi de la garder comme lieutenant, rien ne serait plus jamais la même chose.
Mais qu'avait-elle fait pour mériter un tel sort? Rien, en fait. Rien...

Ce n'était plus de la tristesse qu'elle ressentait, mais de la rage contre Étoile du Serpent. Elle savait comment Brise d'Automne était loyale envers son Clan, et faisait du mieux qu'elle pouvait pour s'assurer que tout allait bien, et veillait à sa protection chaque jour et chaque nuit. Mais non, Étoile Mentholée fut son choix final. Et Étoile Mentholée! Pourquoi elle? Une chatte qui ne faisait même pas partie des Clans, au départ!

Tellement de rage... Tellement de souffrance!

Le lieutenant feula de rage, ce qui réveilla les autres guerriers, tous très surpris et âchés de cette interruption. Mais la chatte s'en fichait. Elle ne voulait plus les voir, ces ''amis'' infidèles, ces traîtres! Elle se forca un passage entre les corps des matous, des petits ''hé'' se faisant entendre de temps-en-temps. Une fois dehors, Brise d'Automne se secoua, comme pour tenter de refouler les mauvaises pensées qui l'envahissaient, mais rien à faire. Elle jeta un coup d'oeil vers la tanière du chef, et s'apperçue qu'Étoile mentholée l'observait. Une rage incontrolable s'emparra d'elle, et elle feula fort, si fort que des oiseaux s'envolèrent des arbres proches. Son sentiment puissant semblait jouer avec les éléments, car des flammes apparurent devant la meneuse, dansant juste en avant de son nez. Brise d'Automne réalisa un peu trop tard que son petit manège était interdit, et éteint le feu aussitôt. Mais il fallait que tout ce qu'elle gardait à l'intérieur d'elle sorte. En privé. Elle s'était embarassée juste assez.
Elle s'enfuit du camp en courrant, ne regardant même pas la sentinelle postée à l'avant du camp. Le lieutenant désespéré, dans sa course folle, ne pensait qu'à une chose: Pourquoi moi?!

Lorsque la chatte s'était arrêté, le Soleil s'était levé presque à son zénith. Elle n'avait pas réalisé que ses pattes l'avait mené jusqu'à la Clairière des Étoiles. Ce lieu mystérieux, là où les Assemblées avaient place à chaque pleine lune, avait toujours intrigué la guerrière rousse depuis son baptême d'apprenti. Là où elle avait découvert qu'elle vivrait dans le Clan d'Onyx.

Le destin m'a été cruel en m'envoyant dans ce Clan. Cette souffrance de savoir que ma place a été volé fait bien trop mal.

La tristesse de la féline s'arrêta pour quelques secondes lorsque celle-ci découvrit une boule de poil couchée dans le milieu de la Clairière. Surprise, Brise d'Automne fit un pas en arrière, et sa patte arrocha une branche sec, qui craqua sous son poids.
Le chat endormi releva la tête. Le lieutenant reconnu aussitôt la petite tête du lieutenant du Clan Céleste, Liberté de la Destinée. Cette dernière se leva, gracieusement comme à son habitude, et fixa son attention sur la roussette.
Cette dernière s'accroupi, mais la Céleste l'avait vu et reconnue, à son tour. Mais ses yeux et sa position n'avaient rien d'hostile. Au contraire, la chatte souria, et miaula doucement:

''Je ne pensais pas te trouver là, Brise d'Automne ! C'est un endroit qui se liste parmi mes lieux favoris lorsque je souhaite piquer un somme.''

Ah. Je ne pense pas qu'elle me fera du mal, pensa la roussette. Autant garder mes précautions, on ne sait jamais.

''Salut, Liberté de la Destinée. Tu es venue dormir ici?'' Elle haussa les sourcils. ''C'est correct si je te dérange un peu? J'en ai beaucoup sur les épaules, et pourquoi pas t'en parler? Tu es digne de confiance, je crois.''

_____________________________________
Merci Eva!

Nuage de Rêve (merci Eva!):
 


Étoile de Fleur par Sylvestre!:
 

Merci, Angy, pour ce magnifique petit poème!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: << L'appel des étoiles n'est pas signe de pouvoir; seulement celui de la loyauté >> TERMINÉ   Jeu 10 Juil - 12:49





L'appel des Etoiles n'est pas un signe de pouvoir

Seulement celui de la loyauté




Liberté de la Destinée fixait intensément les yeux du lieutenant de l'Onyx. Était-ce de la mélancolie qu'elle lisait dans ces prunelles ? Une tristesse si puissante,  mêlée à un déferlement de rage. Il avait dû se passer quelque chose chez Brise d'Automne. La belle guerrière l'observa sous tous ses détails, tournant autour d'elle pour observer chaque touffe de poils. La chatte gris pâle et rousse, d'habitude si calme, avait les muscles crispés sous son pelage étiré. Ses prunelles noisettes, d'habitude animées de joie, étaient ternes et sans éclat. Mais quelque chose de plus profond l'attira. Au beau milieu de ses iris, un félin d'un noir d'une nuit sans lune se reflétait, son regard émeraude bouleversant, assis sur le promontoire du clan de l'Onyx. Ce n'était pas Etoile du Serpent. C'était un guerrier. Où plutôt une guerrière. Mais qui était bien plus que cela. La nouvelle cheffe du clan de l'Onyx. Parfum Mentholé avait devancé Brise d'Automne sur la place qui revenait au chef de clan !

Outrée, la lieutenante se releva et enfla son pelage. Bien qu'elle fut dans le clan Céleste, elle avait le sens de la justice bien aiguisé, et le lieutenant devenait chef quand ce dernier mourrait. Une nouvelle guerrière, d'origines étrangères, n'avait rien a faire sur le promontoire d'un clan dont le pouvoir ne lui revenait pas. Et dire que le clan des Etoiles lui avait accordé neuf vies ! C'était décidément une malédiction : où qu'elle aille, Liberté' se cognait contre les murs des lois du clan. Elle pouvait s'enfuir au-delà de tout ce qu'elle pouvait imaginer, ses responsabilités la rattraperaient. Elle tournait dans un cycle infini. Peut-être cela s'arrêterais lorsqu'elle sera chef ? Néanmoins, toute sa concentration se recentra sur les paroles de Brise d'Automne quand cette dernière les prononça :

Salut, Liberté de la Destinée. Tu es venue dormir ici?' La lieutenante s'interrompit un moment, le temps de souffler un petit peu et de hausser les sourcils.C'est correct si je te dérange un peu? J'en ai beaucoup sur les épaules, et pourquoi pas t'en parler? Tu es digne de confiance, je crois.


Il était inutile de réfléchir à la situation. Liberté de la Destinée avait déjà tout deviné dans ces prunelles qui s'offraient à chaque rencontre à elle. Nul doute que la féline de l'Onyx allait lui parler de cette histoire de chef. Curieuse d'en apprendre plus, la jeune chatte s'apprêtait à hocher la tête, avant de se poser la question suivante, étrange soit-elle de sa part : Suis-je digne de confiance ? Car cela est bien sa question ? La lieutenante Céleste secoua la tête, exaspéré par ce tourbillon de question qui naissait pour remplacer peu à peu la réponse qu'elle en attendait. Une part de sa personne se détachait des autres en criants qu'aucune confiance ne régnait en son cœur. Infime soit-elle, Cette parcelle de sa personnalité la déstabilisait un petit peu. Puis, poursuivant sa véritable volonté, elle annonça d'une voie qu'elle voulait douce :

N'hésite pas à me confier tes craintes. Je suis digne de confiance. Il s'agit d'un chef, n'est-ce pas ? De ton chef ?


Elle s'assit calmement dans l'herbe fraîche, parsemée de ronds provenant de la lumière qui émanait du soleil, se détachant peu à peu des couleurs sombres de la nuit.



PV BRISE D'AUTOMNE
Codage by Falco'

Revenir en haut Aller en bas
Étoile d'Automne
Admin' et force vénérée~ ♥
avatar

Messages : 792
Date d'inscription : 01/09/2012
Age : 19
Localisation : C'est un secret (;

Dossier du Chat
PUF: Bri / Fleurette
Rang: Lieutenant
Âge: 0

MessageSujet: Re: << L'appel des étoiles n'est pas signe de pouvoir; seulement celui de la loyauté >> TERMINÉ   Ven 11 Juil - 0:15

La femelle du Clan Céleste s'avança de son petit coin d'herbe pour venir tourner autour de Brise d'Automne. Ses yeux perçants observait les moindres détails du corps du lieutenant, espérant trouver un indice de son apparition soudaine. La chatte rousse tenta de se calmer, de laisser ses muscles tendus relaxer, mais rien à y faire: penser que tout allait bien n'était qu'un mensonge, et cela ne faisait qu'énerver la femelle encore plus.
Lorsque Liberté de la Destinée eut terminé son petit tour autour de la guerrière, supposée ennemie, elle fixa ses yeux dans ceux de celle-ci. Ses émeraudes luisaient de toute beauté, comme si le Soleil s'était levé en elles en cette matinée chaude. Ils passèrent du vert foncé au pale en un rien de temps, et vice-versa, pendant ce qui semblait une éternité. 

C'est rien à y comprendre, pensa Brise d'Automne, qui haussa les sourcils pour une deuxième fois. Que cherche-t-elle à voir dans mes yeux?

De la tristesse? De la joie? De la colère? De la compréhension? De l'amour? De la haine? 
Probablement juste les sentiments négatifs. En tout cas, ce n'est que ça qu'elle pourrait voir. La guerrière ne ressentait rien de bon, juste des émotions qu'elle détestait. Pourtant, elle n'avait jamais détesté quelque chose autant.

Mais tout a changé. Maintenant, je sais qu'il existe un seul chat qui ne pourra jamais reçevoir mon respect, ou même mon bonheur. Étoile du Serpent a complètement enlevé ma joie de vivre lorsqu'elle ne m'a pas nommé son successeur.
Et c'est Parfum Mentholé qui a reçu sa bénédiction. Elle qui n'était qu'une solitaire, une chatte encore plus jeune que moi, qui n'était même pas lieutenant. C'est moi qui aurait dû être à sa place!

Comme pour affirmer sa pensée, le pelage de Liberté de la Destinée prit de l'expension, une lueur outrée dans ses yeux hypnotisants, qui passèrent du vert feuille le plus joli à un vert encore plus sombre, qui fit frémir le lieutenant de l'Onyx. Brise d'Automne ne connaissait pas grand chose sur la guerrière Céleste, mais elle savait que, comme elle-même, la chatte était en possession d'un pouvoir encore plus grand que celui des chats réguliers. C'est ce que la petite voix dans sa tête lui disait. Et, souvent, cette petite voix avait raison.

Quel est son pouvoir? Peut-être que, comme moi, elle peut voir des éclats du passé et du futur?

Liberté de la Destinée secoua sa tête et expira fortement de son nez, comme si elle était exaspérée. Elle releva la tête après quelques secondes, et, tentant d'être douce, elle répondit à Brise d'Automne.

''N'hésite pas à me confier tes craintes. Je suis digne de confiance.'' D'une voix certaine, elle continua. ''Il s'agit d'un chef, n'est-ce pas ? De ton chef ?''

Brise d'Automne ne savait pas si elle était surprise ou non par le fait que le lieutenant savait presque exactement la cause de sa rage terrible. Elle a de grands pouvoirs, je peux le sentir.

La chatte rousse en avait assez de tout garder à l'intérieur, et décida de se confier. Pourquoi pas? Ce n'est pas comme si mes amis de Clan m'ont supporté lorsqu'Étoile Mentholée est devenue chef, et pas moi.

''Merci''. Lorsque la femelle au pelage brun clair se dirigea vers un petit coin d'herbe, la roussette la suivit, et se coucha à quelques queues de chats d'elle.
Pendant quelques instants, Brise d'Automne sortit et rentra ses griffes dans la terre, comme une petite distraction, mais ça ne servait à rien. Finalement, elle laissa sortir tous ses tracas.

''Étoile du Serpent est décédée, il y a peine deux jours. La seule chose est... Avant de mourir, elle a nommé Parfum Mentholé comme successeur. Et c'est elle qui est devenue chef. Et pas moi.''

Le sentiment de rage remontait de nouveau dans son esprit, et c'en était trop. Rapidement, elle se leva et s'approcha d'un arbre. Son coeur n'en pouvait plus: la guerrière rousse feula, et des flammes giguantesques  s'élevèrent dans l'air. Elles tourbillonèrent autour de Brise d'Automne pendant quelques secondes, et s'élevèrent jusqu'à l'arbre, lorsque celui-ci prit feu. Mais le lieutenant s'en fichait. Elle n'avait même pas réalisé qu'elle venait tout juste de feuler d'autres mots de souffrance.

''C'est moi qui aurait du être chef!''

Scène de rage et de feu:
 

_____________________________________
Merci Eva!

Nuage de Rêve (merci Eva!):
 


Étoile de Fleur par Sylvestre!:
 

Merci, Angy, pour ce magnifique petit poème!:
 


Dernière édition par Brise d'Automne le Ven 11 Juil - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: << L'appel des étoiles n'est pas signe de pouvoir; seulement celui de la loyauté >> TERMINÉ   Ven 11 Juil - 20:16





L'appel des Etoiles n'est pas un signe de pouvoir

Seulement celui de la loyauté



Entre un instant d'hésitation, Liberté de la Destinée se demanda si Brise d'Automne se rendait compte qu'elle tramait quelque chose. Néanmoins, cette pensée fut bien vite écartée, car la fureur de la lieutenante censé être ennemie ne faisait qu'augmenter. La guerrière Céleste s'étonna d'entrevoir une lueur de surprise quand elle entama la notion de chef de l'Onyx. Elle su ainsi qu'elle avait raison. Un événement mystérieux concernant les trois leaders du clans avait poussé Brise d'Automne à se mettre dans une colère noire. Les trois "leaders" n'étant autre qu'Etoile du Serpent, Etoile Mentholée - ce qu'elle supposa être le nouveau nom de la belle guerrière retracée dans les origines de solitaires - et Brise d’Automne elle-même. Tout faisait de son avenir une traîné de sang, comme dans une bataille, par la parole, ou dans le combat. Quel qu'en soit la cause, les problèmes surgiront de tous les côtés. Était-ce ça, la vie sauvage ? La vie de la Liberté, et son prix à payer ? Souffrir dans une multitude de questions, à en perdre la raison ? Pour la deuxième fois depuis l'arrivée de la féline de l'Onyx, le lieutenant Céleste secoua sa tête d'un air las. Elle était fatiguée d'entendre par-ci par-là des requêtes et questions en tous genres. Celle de Brise d'Automne était particulièrement ardue à résoudre, surtout quand cette dernière s'exprima avec gentillesse dans un premier temps, puis dans une fureur certaine : 


Merci.


Puis elle marqua une pose. Elle avait dit ce mot dans un murmure incertain, comme si elle en douter la véritable reconnaissance qu'il procurait. Elle rentra et sortit ses griffes à rythme rapide et régulier. Sans doute se lassait-elle de son jeu, puisqu'elle repris d'une voix emplie de mépris :

Etoile du Serpent est décédée, il y a peine deux jours. La seule chose est... Avant de mourir, elle a nommé Parfum Mentholé comme successeur. Et c'est elle qui est devenue chef. Et pas moi.


Le lieutenant Céleste soupira. C'était ce qu'elle craignait : la tradition et les valeurs ancestrales avaient été bafouées. Etoile du Serpent avait-elle donc perdue la raison ? Le lieutenant devenait chef après la mort de ce dernier, et c'était bien ainsi. C'était d'ailleurs très bien ainsi. Décidément, les chefs ,savaient plus quoi inventer pour vaincre l'ennui. Avec la discipline que ses guerriers avaient, obéissants ainsi soit-ils, les meneurs et meneuses menaient une drôle de vie. Le lieutenant s'occupait de l'organisation, et eux, ils n'avait qu'à formuler chaque jour un baptême, et encore, parfois ces derniers étaient espacés d'une lune. Liberté de la Destinée espérait vraiment ne pas devenir comme cela. Néanmoins, elle éprouvait une once de sympathie pour Etoile Maudite, sa cheffe qu'elle adulait. Mais le plus surprenant était à venir : dans sa rage, et à la stupéfaction de sa compagne de mélancolie, elle s'enflamma jusqu'à devenir une tornade de feu floue, et le gigantesque arbre au pied duquel elle s'était installé s'embrasa. Ce spectacle avait beau être magnifique, il n'en était pas moins dangereux. Comme hypnotisée par la beauté des flammes, Liberté s'avança pas à pas vers les brasier. Les flammes léchaient presque sa fourrure, tandis qu'elle observa le tronc se consumer peu à peu. Brise d'Automne, quand-à-elle, s'obstinait à libérer toute sa colère, et feuler tout en intensifiant les flammes : C'est moi qui aurait dû être chef !

Soudainement, la chatte du Clan Céleste se rendit compte qu'elle allait bientôt brûler si elle restait aussi près du brasier. Elle sortit de son étrange état secondaire, et s'éloigna bien vite de l'arbre en parti calciné. Un petite flammèche continuait de luire sur son épaule, et elle s'empressa de l'éteindre d'un petit coup de patte. L'arbre brûlait encore intensément, et il risquait de mettre feu à tout ce qui l'entourait. Convaincu qu'elle le faisait pour le bien des clans, elle dévoila à l'air libre ses propres pouvoir.  Un vent glacière se libéra de son corps. Toute sa puissance se tenait là. Elle réussissait enfin à contrôler pleinement ses dons. Lire dans les yeux étaient d'une facilité déconcertante, mais provoquer une tornade de glace grâce au vent tout droit venu du pôle sud demandait bien plus de puissance. A une vitesse folle, la tornade s'entrechoqua avec le brasier. Quand toute dernière poussière disparut, un bloc de glace déchiré par endroit luisait au soleil. Elle fixa intensément La lieutenante de l'Onyx :

On est quitte désormais. Je lis dans les yeux et invoque les vents, même les plus froids,  toi tu provoques des feux de forêts. S'il te plaît, tu pourrais me rendre un service ? Je n'ai pas envie que les autres voient la glace. Tu pourrais la faire fondre sans provoquer un feu ? Je n'ai pas cette capacité là.










[Je prends note XD Excuse-moi, c'est un peu court, ça m'arrive parfois >.<]

PV BRISE D'AUTOMNE
Codage by Falco'

Revenir en haut Aller en bas
Étoile d'Automne
Admin' et force vénérée~ ♥
avatar

Messages : 792
Date d'inscription : 01/09/2012
Age : 19
Localisation : C'est un secret (;

Dossier du Chat
PUF: Bri / Fleurette
Rang: Lieutenant
Âge: 0

MessageSujet: Re: << L'appel des étoiles n'est pas signe de pouvoir; seulement celui de la loyauté >> TERMINÉ   Ven 11 Juil - 22:44

[court? C'est parfait Wink ne t'en fait pas, je ne fais pas de gros RP XD j'ai aussi inséré un ''sceenshot'' de la tempête de feu dans mon précédent message Razz ]



La tornade de feu ne faisait que se déchaîner encore plus. Plus la colère de Brise d'Automne montait, plus les flammes devenaient dangereuses. Elles léchaient les arbres de leur chaleur ardente, et les troncs commençaient à s'embraser. Ce serait un spectacle hypnotisant, si la créatrice de la tempête brûlante pouvait sortir de sa transe colérique. Car oui, les flammes, passant de l'orange choucher-de-Soleil à un rouge foncé tel... Les chats ne sont pas censé voir du rouge, c'est une couleur qui ne peut être vue dans les yeux des félins. Mais Brise d'Automne le voyait très bien.
En fait, elle ne voyait que rouge.
Un rouge brûlant.
Dangereux.
Tueur.
Il n'y avait que de la douleur, dans les flammes. De la misère, de la souffrance. Toutes les émotions que le lieutenant de l'Onyx avait ressenties à la mort d'Étoile du Serpent ne faisaient que se consummer en un énorme brasier. La chatte était devenue une boule de feu dans son élément, ne pouvant entendre que le crépitement des flammes, alors que les petits animaux de la forêt émettaient des sons d'horreur. leur maison était en train de brûler. Jamais ils ne pourraient revenir dans leur petit chez-soi.
Mais Brise d'Automne ne pensait pas à cela. Au contraire, les seules pensées présentes dans sa tête étaient des pensées de vengeance et de désespoir.

Avec ce feu... Je montrerai à Étoile Mentholée qu'elle a tort. Qu'elle ne pourra jamais être chef de mon Clan. Avec un ricannement sinistre, le brasier de la femelle s'intensifia. Et je serai chef!

Il n'y avait que des plans de destruction, dans son esprit. Oui, tout semblait juste. Elle éliminerait la chef au pelage noir avec son pouvoir en un rien de temps. Ce serait facile. Elle brûlerait vite, peut-être qu'elle ne sentirait rien. La guerrière pourrait s'arranger de faire ça rapidement. Ou... Une mort lente et douloureuse semblait bien mieux. Les yeux noisettes de Brise d'Automne s'allumèrent, eux-aussi, d'un tison ardent, à l'idée d'une vengeance si puissante.

Je serais la chatte la plus puissante de toute la forêt!

Soudain, les pensées lugubres de la chatte grise disparurent, et laissèrent place à autre chose. Un rouge sang. Le rouge vif s'était fait remplacé par du sang.
Quelque chose ne tournait pas rond. L'esprit de la guerrière voyait un feu ardent, comme le sien, brûler des chats... Elle voyait Étoile Mentholée, mais aussi... Nuage de l'Aube, Patte Courte, Nuage Ténébreux, Murmure Lunaire... Et des chats de d'autres Clans... Étoile d'Été Forêt Sylvestre, Allégeance des Immortels, un petit chaton blanc... Et même Liberté de la Destinée et... Étoile Maudite.
C'est ce qui arriverait sur la rage de la chatte s'intensifiait davantage. D'un poil.
Il ne fallait pas que ça arrive. La catastrophe était à quelques secondes d'arriver, mais Brise d'Automne était de retour au présent. En panique, elle tenta d'apaiser ses flammes, mais rien ne changeait.

C'est alors qu'un vent gelé, comme si l'hiver était de retour, frappa le lieutenant de plein fouet. Les flammes dansèrent, emportées par la brise, et lorsqu'air et feu entrèrent en contact... Rien.
Le feu avait disparu sans que Brise d'Automne s'en avait rendu compte. Dans les arbres et sur terre, des morceaux de glace étincellaient au Soleil levant.

Mais comment...?

En se retournant, la roussette eut sa réponse. Liberté de la Destinée était assise et respirait fort. Sur son épaule, une partie de son poil semblait avoir été brûlée. La chatte brune fixa de ses yeux émeraudes la femelle de l'Onyx, et d'une voix presque fatiguée, dit:

''On est quitte, désormais. Je lis dans les yeux et invoque les vents, même les plus froids,  toi tu provoques des feux de forêts.''

Je savais qu'elle avait de grands pouvoirs. Mais elle ne connait qu'un seul des miens... est-ce juste?

 ''S'il te plaît, tu pourrais me rendre un service ? Je n'ai pas envie que les autres voient la glace. Tu pourrais la faire fondre sans provoquer un feu ? Je n'ai pas cette capacité là.''

Brise d'Automne soupira. Elle avait causé tant de dommages... Elle était un monstre.
Un monstre qui devait réparer ses dégâts.
Elle ferma les yeux et se concentra à émettre une chaleur assez chaude pour faire fondre les morceaux de glace. Elle pu entendre l'eau gelée émettre un hissement au contact de la chaleur, et, en un rien de temps, toute trace du vent glacial de Liberté de la Destinée avait disparu.
Tout ceci avait complètement épuisé la roussette, qui se coucha à terre pour reprendre son souffle.
Elle observa le lieutenant ennemi, qui regardait autour, comme pour admirer le travail de l'artiste. Mais Brise d'Automne était tellement perdue, et, en même temps... Comprennait quelque chose.

''Est-ce que... Est-ce qu'Étoile du Serpent était au courrant de l'intensité de mes flammes?'' Brise d'Automne s'approcha de la guerrière Céleste, et continua. ''Je dois faire quelque chose. Viendrais-tu avec moi?''

Il fallait qu'elle sache. Il fallait qu'elle retourne dans le passé. Connaître la vérité.

_____________________________________
Merci Eva!

Nuage de Rêve (merci Eva!):
 


Étoile de Fleur par Sylvestre!:
 

Merci, Angy, pour ce magnifique petit poème!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: << L'appel des étoiles n'est pas signe de pouvoir; seulement celui de la loyauté >> TERMINÉ   Mar 15 Juil - 18:13





L'appel des Etoiles n'est pas un signe de pouvoir

Seulement celui de la loyauté




Le vent glacial de Liberté' avait fait des ravages. D'énormes morceaux de glaces jonchaient [pas très sûre de ce mot là mais bon...] le sol de la clairière. L'arbre était entièrement calciné, son tronc noirci par les flammes. Pendant un instant, la jeune lieutenante avait perdu le contrôle. Son esprit s'était évaporé, et à la place, un autre s'est installé. A sa façon, la féline s'était retrouvée prisonnière du brasier. Une petite touffe noire sur son épaule resterait tout l'été, voir plus, jusqu'à ce que son pelage repousse. Sans doute pour la troisième fois depuis qu'elle est dans ce territoire, elle secoua sa tête de droite en gauche et de gauche en droite. Enfin, une douce chaleur émana de Brise d'Automne, qui semblait se concentrer. Bientôt, la glace fondit, laissant par-ci par-là des flaques d'eau.

La femelle de l'Onyx semblait perdue dans ses réflexions. Elle finit par murmurer d'une voix hésitante, presque contre son gré, épuisée :



''Est-ce que... Est-ce qu'Étoile du Serpent était au courant de l'intensité de mes flammes?'' Brise d'Automne s'approcha de la guerrière Céleste, et continua. ''Je dois faire quelque chose. Viendrais-tu avec moi?''


Curieuse, Liberté' se demanda si cette chatte lui cachait encore d'autres choses toutes les unes aux autres plus surprenantes. Convaincues, la féline céleste hocha la tête d'un air décidé, s'affirmant pour s'encourager elle-même que ce qu'elle allait faire avec Brise d'Automne pourrait servir en utilité tous els clans, y compris et en particulier celui qui avait bafoué les lois ancestrales : le clan de l'Onyx, en choisissant Parfum Mentholé comme chef, lui donnant ansi accès au pouvoir, aux neufs vie et au nom sacré répondant du doux son d'Etoile Mentholée.

Je te suis. Dit moi ce que je dois faire. Je t'accorde ma confiance. Tâche de ne pas la gâcher.



[Désolé, ces deux minables paragraphes font ma honte, je n'étais pas trop inspirée ><]

PV BRISE D'AUTOMNE
Codage by Falco'

Revenir en haut Aller en bas
Étoile d'Automne
Admin' et force vénérée~ ♥
avatar

Messages : 792
Date d'inscription : 01/09/2012
Age : 19
Localisation : C'est un secret (;

Dossier du Chat
PUF: Bri / Fleurette
Rang: Lieutenant
Âge: 0

MessageSujet: Re: << L'appel des étoiles n'est pas signe de pouvoir; seulement celui de la loyauté >> TERMINÉ   Ven 22 Aoû - 0:15

La guerrière Céleste semblait toute retournée. Mais encore, Brise d'Automne lui demandait une faveur, et elle ne savait probablement pas s'il fallait la croire et la suivre. Après tout, nous sommes ennemies. Ou selon les lois des Clans. Non, elle se ravisa. Pas ennemies. Mais pas meilleures amies non plus. Je n'ai rien prouvé à cette chatte, et elle n'a aucune raison de croire en moi.

Tout-de-même, Liberté de la Destinée hocha la tête d'un air décidé. "Je te suis. Dit moi ce que je dois faire. Je t'accorde ma confiance." En fronçant un peu les sourcils, elle ajouta, comme pour faire certain qu'elle ne trahirait pas son Clan pour le moindre: "Tâche de ne pas la gâcher."

Intérieurement, la roussette souriait. Quelqu'un lui accordait sa confiance. Même si elle avait agit comme une folle déchaînée, montré ses flammes et avait presque détruit la forêt, cette guerrière acceptait de la suivre, malgré le spectacle assez eppeurant qui lui avait été démontré. C'était un bon sentiment... De la joie. La seule qu'elle avait ressentie depuis un bon bout de temps.

Extérieurement, il était temps d'agir, donc elle hocha la tête à son tour pour faire approuver les propos de Liberté de la Destinée, et se retourna. Il fallait qu'elle ouvre le portail du passé.
C'était une chose qu'elle n'avait fait que deux fois dans sa vie. La première par pur accident, qui l'avait ramené à son temps d'apprenti, là où elle avait vu son mentor, seul dans la forêt, pensant à comment il pourrait aider son apprentie à devenir plus forte, alors qu'elle avait pensé qu'il se fichait de son entraînement. La deuxième par essai, lorsqu'elle se demandait pourquoi l'ancien lieutenant avait décidé de se retirer. Cela faisait quand même longtemps, mais Brise d'Automne pensait qu'elle pouvait le faire. Tout ce qu'il fallait...
C'était deux arbres près l'un de l'autre.
La chatte se mit en route, le lieutenant Céleste sur ses talons. Quelques minutes de marche l'avait amené au bon endroit. C'était un peu plus loin dans les territoires neutres, à un endroit où une petite rivière coulait entre deux arbres. Ces deux arbres étaient un peu courbés vers l'intérieur, ce qui donnait l'impression qu'ils formaient un cercle.

C'est bien là.

Dans le silence, la guerrière baissa les yeux, observant la rivière couler doucement, et les ferma net. Elle concentra toute son énergie dans son coeur, là où il fallait qu'elle soit le plus pur. Jamais elle ne pourrait être pur à cent pour cent, mais elle accepta ses erreurs du passé au lieu, pour compenser. Je regrette d'avoir mal agit lorsqu'Étoile du Serpent a choisi Parfum Mentholé comme lieutenant. Je regrette d'avoir commit n'importe quelle erreur qui m'a rétrogradée. Je regrette d'avoir déchaînée mes flammes sur la forêt. Je regrette tout.

Et comme ça, un éclat de lumière traversa ses paupières.
Elle ouvrit les yeux, et contempla la beauté des fils du temps.
Elle avait réussit.

Brise d'Automne jeta un coup d'oeil à Liberté de la Destinée, et souria. "Tu viens? Temps de retourner dans le passé."

Espérant que le lieutenant la suivait, la roussette sauta dans le portail du temps, ces paroles en tête: Ramène moi au temps où Étoile du Serpent a décidé de choisir Parfum Mentholé comme lieutenant....

_____________________________________
Merci Eva!

Nuage de Rêve (merci Eva!):
 


Étoile de Fleur par Sylvestre!:
 

Merci, Angy, pour ce magnifique petit poème!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: << L'appel des étoiles n'est pas signe de pouvoir; seulement celui de la loyauté >> TERMINÉ   Lun 1 Sep - 14:28





L'appel des Etoiles n'est pas un signe de pouvoir

Seulement celui de la loyauté




Brise d'Automne hocha doucement la tête, et la lieutenante du clan Céleste su dans ses yeux à quel point sa joie était immense. Elle semblait vraiment être heureuse. Peut-être parce que Liberté de la Destinée lui offrait sa confiance ? La seconde de l'Onyx n'avait du avoir que des passages malheureux récemment. La féline tigrée comprit à quel point la douleur et l'abattement devait être grands dans le cœur de la chatte rousse. Liberté' esquissa un petit sourire. Même si les deux guerrières étaient de clan différent, conformément au code du guerrier, qu'elle ne pouvait pas être trop proche, elles semblaient véritablement amies. Après son petit mouvement de tête, Brise d'Automne se retourna. Elle commença à cheminer dans le territoire. Abasourdie par cette action soudaine, la Céleste la suivit en courant de toutes ses forces pour la rattraper. Bientôt, les deux félines arrivèrent aux abords d'une petite rivière. L'eau se glissait en les pierres et murmurait une douce mélodie.

L'endroit lui semblait féerique, mais ce n'était pas l'espace aquatique qui intéressait le plus Brise d'Automne. Cette dernière fixait profondément deux arbres légèrement recourbés l'un vers l'autre. Liberté de la Destinée allait l'interrogeait, quand soudainement, la féline de l'Onyx ferma les yeux et se concentra de ce qui sembla être toutes ses forces. Ce moment dura un long moment, qui ressembla fortement à l'éternité pour la chatte tigrée. Pendant ce temps, cette dernière vagabonda un petit peu de partout, et parvint même à pêcher une minuscule truite, quand tout un banc de poisson arriva. Muette de surprise, la lieutenante relâcha sa prise -ce qu'elle ne regretta pas, car l'animale n'était qu'un bébé, et elle ne pêchait pas les bébés -. Elle observa par la suite les larges feuilles des arbres alentours. Même si elle appréciait la texture de la texture et l'odeur boisée, elle ne regrettait pas moins la lande de son clan où elle se sentait libre comme l'air.

Lorsque Liberté de la Destinée se retourna vers sa camarade de voyage, elle entrevit avec stupeur une chose étrange accrochée aux arbres. Des milliers de fils étaient entremêlés, de diverses couleurs. Brise d'Automne lui souriait, visiblement contente d'elle. La féline rousse lui dit avec entrain "Tu viens ? Temps de retourner dans le passé".
Puis elle sauta dans les fils et disparut. Ne souhaitant pas se retrouver seule, la guerrière la suivit. Elle ressentit une douce chaleur, alors qu’elle traversait les fils du temps.


PV BRISE D'AUTOMNE
Codage by Falco'

Revenir en haut Aller en bas
Étoile d'Automne
Admin' et force vénérée~ ♥
avatar

Messages : 792
Date d'inscription : 01/09/2012
Age : 19
Localisation : C'est un secret (;

Dossier du Chat
PUF: Bri / Fleurette
Rang: Lieutenant
Âge: 0

MessageSujet: Re: << L'appel des étoiles n'est pas signe de pouvoir; seulement celui de la loyauté >> TERMINÉ   Dim 12 Oct - 16:48

Ce qui se produit ensuite est soit véritable et croyable, ou complètement imaginé.
Dans les fils du temps et de l'espace, Brise d'Automne se sentait légère comme l'air. Son corps était devenu poussières d'étoiles, voyageant à travers ce qui a été, ce qui est, et ce qui sera. Elle ne pensait plus: son cerveau bloquait toute air, le néant l'habitait. Sans pensées, une paix douce s'installa en elle, une paix qu'elle n'avait pas vécue depuis des lunes.
Les toiles fines du temps scintillaient autour de la roussette, et si on les regardaient assez longtemps, on pouvait y distinguer des évènements passés. Dans la vision que Brise d'Automne avait choisi, elle pouvait y dinstinguer une grande chatte au pelage roux tigré, assise sur un énorme rocher, observant, de tout en haut, de nombreux chats. Mais aucun d'entre eux n'était reconnaissable. La chatte étrangère tourna sa tête droit vers ceux de l'observatrice, et articula un nom. Il n'y avait aucun son, dans cet espace, mais le lieutenant de l'Onyx entendit, comme si la chatte lui avait murmuré dans l'oreille.
Étoile de Fleur...
Sans chance pour se poser des questions au sujet d'Étoile de Fleur, Brise d'Automne continua sa route dans les fils du temps. Tout d'un coup, une pensée lui traversa l'esprit, comme un éclair dans le ciel sombre de la tempête, et elle se retourna. Elle n'y voyait rien à travers ses yeux (mais avait-elle des yeux, dans ce monde si étrange?), mais elle sentait la présence de Liberté de la Destinée. Elle l'avait suivie, après tout.
Mais bon. Brise d'Automne cherchait toujours des réponses à ses questions, et continua son chemin dans le temps.
Soudain, une voix brisa le silence de l'espace infini.
C'était ce que la jeune chatte cherchait.

Pourquoi moi?

Elle avait trouvé.
Sans vraiment penser à Liberté de la Destinée, elle se propulsa vers la source du bruit. Elle ne fût aucunement surprise lorsqu'elle vit l'image d'Étoile du Serpent, couchée au pied du Météore sacré. Brise d'Automne entra le souvenir, et s'installa près de son ancienne meneuse.
La chatte continuait de se parler.

Pourquoi faut-il que je me meurs si tôt?

La chatte blanche parlait probablement de son attaque du Mal Vert, la cause de son décès. Mais... elle disait ces mots comme si elle savait que ceci allait la tuer. Et les arbres autour... C'était la saison des Feuilles Nouvelles, et Étoile du Serpent n'était morte que quelques lunes plus tard...

Je ne peux pas laisser Brise d'Automne seule... Elle n'est lieutenant que depuis quelques temps.

Brise d'Automne, lorsqu'elle entendit son nom, arrêta de respirer. Ça y est, voici le moment qu'elle attendait depuis si longtemps. Elle aurait maintenant des réponses.
Étoile du Serpent sembalit énormément triste. Elle soupirait depuis tout à l'heure.

Elle fera une bonne chef. C'est pour ça que je l'ai choisi. Alors... pourquoi ais-je des doutes?

Après ces paroles, deux chats sortirent de l'ombre, leur pelage scintillant dans la noirceur. Ils semblaient flotter, non marcher. Et ils étaient très familier...
Pardi, c'étaient les parents de Brise d'Automne! Mais n'étaient-ils pas morts?
Ah, ça expliquait la fourrure d'étoile. Mais pourquoi visitaient-ils la meneuse de l'Onyx?
Ils s'approchèrent de la chatte. Feu Ardent, le père du lieutenant, commença.

C'est parce que nous te l'avons dit.

D'un ton énervé, la meneuse répondit Mais oui, je le sais! Elle ne contrôle toujours pas son pouvoir. Je le sais. J'ai participé à l'entraînement de tous les apprentis de l'Onyx. Je sais qu'elle n'a pas complètement maîtrisé ses flammes.

D'une douceur pronfonde, celle que Brise d'Automne avait vécu aux côtés de sa mère, Jolie Neige l'apaisa. Ma fille sera une chef excellente. Mais je peux lire son futur. Avant de devenir chef, il faudra que le feu ardent qui brûle en elle se repose.

Étoile du Serpent hocha lentement la tête. C'est bon. Je ne mourrai pas encore avant quelques lunes. Elle a encore le temps de changer. Et si jamais cela ne fonctionne pas... Elle sera remplaçée.

Jolie Neige ajouta: Elle devra rester lieutenant, si on veut qu'un jour, elle prenne sa place au sein de meneuse.
Feu Ardent leva les yeux aux ciel. J'espère qu'elle en sera capable. Le futur du Clan dépend d'elle.

Et la vision se termina.


Comme si rien n'était arrivé, Brise d'Automne ouvra les yeux, et se rendit compte qu'elle était dans la Clairière des Étoiles. La toile du temps avait disparu. Liberté de la Destinée s'était elle aussi réveillée.
Le choc de la rencontre avait paralysé la roussette. Elle ne savait pas quoi dire. Quoi penser.
Son esprit était vide.



(désolé que ce soit si mauvais .-. je n'ai pas trop d'inspiration XD)






_____________________________________
Merci Eva!

Nuage de Rêve (merci Eva!):
 


Étoile de Fleur par Sylvestre!:
 

Merci, Angy, pour ce magnifique petit poème!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: << L'appel des étoiles n'est pas signe de pouvoir; seulement celui de la loyauté >> TERMINÉ   

Revenir en haut Aller en bas
 
<< L'appel des étoiles n'est pas signe de pouvoir; seulement celui de la loyauté >> TERMINÉ
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Appel à l'insurrection.
» Le papillon des étoiles
» Ce soir, deux nouvelles étoiles brilleront dans le ciel. [Mort de Sanka' & Echos]
» L'appel des limbes ou comment se mettre en danger pour rendre service...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légendes Éternelles  :: TERRES :: Terres neutres. :: La Clairière des Étoiles-
Sauter vers: